Consommation consciente

"Nature is party to all our deals and decisions and she has more votes, a longer memory and a sterner sense of justice than we do." Wendell Berry

« Et s’ils faisaient la guerre et que personne n'y allait ? » *

Cette question apparemment naïve popularisée comme un slogan anti-guerre* pendant la guerre du Viêt Nam pourrait être adoptée comme une réponse à la manière de résoudre le problème de la surconsommation : « Et si un produit arrivait sur le marché sans que personne ne l’achète ? »


Cette question simpliste est en fait la clé fondamentale d’un avenir durable. Ne pas consommer est la première étape vers la conservation et la réduction de l'exploitation des ressources, de la consommation d'énergie, de la pollution et de l'effet de serre. La deuxième étape est la consommation consciente. Il est bien sûr irréaliste d’imaginer un monde dans lequel nous ne consommerions rien. Mais réduire et consommer consciemment sont des actions responsables qui assureront un avenir durable.

L’industrialisation et la mondialisation actuelle nous ont apporté plus de « choses » que nous ne pourrions jamais espérer utiliser ou même désirer, ce qui, avec la publicité et à la surdisponibilité, a contribué à nous transformer en hyper consommateurs et consommatrices inconscientes, achetant des « choses » que pour beaucoup nous finissons par jeter. Et cela s’applique également à l’agriculture, dont la plus grosse consommatrice est la poubelle : deux-tiers de la production conventionnelle y termine.

De plus en plus de gens prennent conscience des failles de ce système et font des choix conscients pour limiter leur consommation, tandis que d'autres se sentent impuissants et bloqués dans un engrenage qu'ils n'ont pas choisi. Mais le choix est possible et le choix est puissant. Si suffisamment de personnes arrêtaient d'acheter des produits inutiles, non durables, contraires à l'éthique, polluants, dangereux pour l'environnement, toxiques, ils cesseraient d'être produits. Le pouvoir des consommateurs et consommatrices est un absolu, mais ce pouvoir doit être canalisé et discipliné. La question est, jusqu'où pouvez-vous aller ? Quels sont les bons choix et comment puis-je savoir quels sont les bons choix ?

L'un des moyens traditionnels de manifester son désaccord avec un produit ou une action était de le boycotter - de refuser de l'acheter ou de le soutenir de quelque manière que ce soit. C'est encore une forme de protestation valable, mais il existe une approche plus proactive, le «buycotting», dans laquelle vous choisissez consciemment d'acheter certains produits plutôt que d'autres parce qu'ils sont éthiques, issus du commerce équitable, biologiques, durables, etc. Notre monde est entièrement contrôlé par les forces économiques et le pouvoir de choisir du consommateur ou de la consommatrice a donc de lourdes conséquences.

TASTE développera ces thèmes sous ces deux rubriques pour vous fournir des mises à jour et des suggestions sur les éléments à boycotter et à acheter :

Boycotter

Refuser d'acheter ou de manipuler des produits en guise de punition ou de protestation. Cette section fournit des explications argumentées pour le boycott de certains produits et entreprises en raison de pratiques dangereuses pour l’environnement, de violations des droits humains, d’ingrédients toxiques, de greenwashing et d’autres facteurs contraires à l’éthique. Cela explique pourquoi vous devriez cesser de boire du Coca-Cola ou de consommer un quelconque produit de cette société, pourquoi vous devriez boycotter Nestlé, BP, Exxon / Esso, Shell, Monsanto, Unilever, McDonalds, Starbucks, Procter & Gamble, GlaxoSmithkline, L'Oréal… En plus de fournir des alternatives saines à ces produits.

Buycotter

C'est l'alternative proactive au boycott où l'on choisit consciemment d'acheter quelque chose en raison de ses propriétés environnementales et saines. TASTE s’engage à promouvoir des produits sans danger pour l’environnement, issus de l’agriculture biologique et biodynamique, qui ne nuisent pas à la Terre mais s’efforcent réellement de la guérir. Cette section propose des liens vers d'autres sites qui nous aident à nous informer et à nous guider afin que nous puissions toutes et tous participer à un consumérisme durable et conscient.

*Ce vers provient d'un poème attribué à Carl Sandburg écrit dans les années 1930 :
"Et si quelqu'un déclenchait une guerre et que personne n'y allait ? La Vie sonnerait les cloches de l’Extase et serait de nouveau Elle-même pour Toujours. "